La Doudoune noire moncler femme

December 10 [Thu], 2015, 15:41
Cabarets et académies13 Malgré les règlements, le cabaret restait le lieu le plus ordinaire pour beaucoup de ces joueurs. à Grenoble comme à Crémieu, le notaire Pierre-Philippe Candy jouait ainsi régulièrement tant aux cartes qu’au jeu de guillery, au trictrac, aux dames ou au loto. C’était ordinairement pour lui des jeux de soirée où les mises étaient faibles. De 1784 à 1789, il gagna 36 livres et en perdit 41! Quand l’aubergiste ne les fournissait pas, tirer des cartes ou des dés de sa poche était un acte bien banal, et les autorités municipales faisaient souvent preuve de tolérance. Les cabaretiers pouvaient parfois obtenir du lieutenant de police des autorisations pour donner à jouer. Il en allait ainsi à Bordeaux[18] [18] Paul Butel et Jean-Pierre Poussou, La.. Doudoune noire moncler femme
.suite comme à Grenoble. En 1787, Antoine Bourron y fit ainsi valoir qu’il arrive souvent que des personnes venant dans son caffé pour y prendre un caffé ou autres lui ont demandé des cartes pour jouer avant ou après la dépense qu’ils feroient. De plus en plus fréquemment, l’autorisation de donner à jouer était présentée comme le seul moyen de survie de l’établissement face à la concurrence. Joseph Bally faisait ainsi valoir que s’étant proposé de vendre et débiter du caffé, il auroit loué l’année dernière [une boutique] scituée sur la place Grenette... vetement lacoste , mais ce commerce est si peu considérable pour le suppliant que loin de faire un bénéfice il épuise journellement son patrimoine... Dans une scituation aussi critique, le suppliant ne trouve d’autre moyen pour se tirer d’affaire que de joindre à son commerce une académie. En 1790, Franois Didier, installé place Notre-Dame, fit une demande similaire pour faire face à la lourdeur de son loyer. De plus en plus souvent les cabaretiers grenoblois se procuraient d’ailleurs aussi des billards et finissaient par forcer la main des autorités. Humbert Pichoud demanda une autorisation reconnaissant qu’il s’est étably en cette ville depuis quelques tems et a donné à jouer au jeu de billard et aux jeux de cartes permis. Polo lacoste Pas Cher
.. sans permission. En vain les académistes protestèrent-ils contre la multiplication des infractions et cette concurrence déloyale. Le parlement grenoblois n’était pas prêt à défendre de tels privilèges[19] [19] A. C. Grenoble, F 45 f 105; FF 48 f 439; FF 53 f 202;.
プロフィール
  • プロフィール画像
  • アイコン画像 ニックネーム:sdfads
読者になる
2015年12月
« 前の月  |  次の月 »
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
最新コメント
ヤプミー!一覧
読者になる